NATURELLE, BELLE et CONFIANTE!

Un jour, un homme sage m’a dit : « n’ai pas honte de qui tu es. Il y a des gens, là, dehors qui t’observent, qui te suivent et qui t’envient. Ils ne sont pas fous, il y a bien des raisons pour que tu t’admires et t’acceptes toi-même ».

Ainsi, nous avons le droit de nous aimer, de ne pas vouloir ressembler aux autres et surtout de rêver!Aujourd’hui, je m’en vais vous parler de deux choix qui ont changé ma vie : le naturellement important et le naturellement confiant.No

Commençons avec ces deux citations inspirantes :

« La beauté commence au moment où vous décidez d’être vous-même ».

Coco Chanel

« Sois toi même, toutes les autres personnalités sont déjà prises »

Oscar Wilde

Notons qu’à un moment ou à un autre de notre vie, nous sommes tous confrontés à cette question existentielle : qui suis-je?

Pour certains, la réponse est presque facile, mais pour d’autres ça prend beaucoup plus de temps. Les réponses sont diverses et variées. Cependant, en tant que femmes et hommes noirs, nous avons tous des réponses communes qui sont inéluctables : nous devons en être sûr(e)s et convaincu(e)s. Il s’agit de la fierté de sa peau noire (de sa mélanine) et de la fierté de porter ses cheveux crépus rebelle aux allures indomptables.

Je vous parlais plus haut, de naturellement important et confiant, eh bien allons-y :

Le naturellement important dans le domaine de la beauté est ce qui nous est donné naturellement (la couleur de notre peau, notre type de cheveux), de source première et que nous devons apprendre à aimer dans son état naturel sans essayer de le modifier ou de lui enlever son authenticité. C’est notre beauté naturelle. Le naturellement confiant est la capacité à s’accepter tel que l’on est et à aimer chaque fibre de son corps en l’état naturelle. Nous devrons être à mesure de déterminer ce qui est naturellement important pour nous dans le but de nous transformer en personne naturellement confiante.

Je m’adresse à toi particulièrement. OUI toi, toi qui veux bien, mais qui ne te laisses pas tenter par l’aventure. Voudrais-tu parcourir un rêve avec moi? Fermons les yeux un instant, imagines avoir réussi à t’accepter telle que tu es, imagine être naturellement confiante, sûre de ta beauté, de ton talent, de ta belle chevelure. Visualise-toi dans ta plus belle tenue avec ta belle chevelure, les boucles au vent. Sort la démarche (rire).

Maintenant, ouvres tes yeux et admire-toi dans un miroir : WAOUUUHHHHH!!!! quelle magnifique beauté! C’est ainsi que tu dois te sentir tous les jours, c’est ce à quoi tu dois aspirer: Te sentir belle, puissante, talentueuse tout en restant toi-même au naturel.

Illustrons un peu tout ceci. Je vais vous parler de trois femmes, Awa, Macha et Mariam. Vous vous identifierez ou non à elles; le but de l’exercice est le partage d’expérience.

Awa étudiante en fin de licence, jeune fille timide, avec un entourage restreint, mais une vie associative très active. Au lycée, elle en a eu marre de ces cheveux qui se cassent sans cesse, de ses brûlures dues au défrisage. De plus, elle se retrouvait dans une situation compliquée pendant l’année scolaire, puisqu’il était interdit de porter des mèches. Elle décide de se couper les cheveux; donc BIG CHOP!! Après cette étape se sont succédé recherche et nouvelles découvertes sur ses cheveux : comment les assouplir, les hydrater pour que le peigne passe sans souffrance. Trois ans plus tard, elle détient une belle longueur lui donnant la liberté de se faire des modèles assez top et diversifiés, ce qui rend envieuses et admiratrices plus d’une.

Macha quant à elle, est une jeune femme active, dans la trentaine et employée dans un bureau. Elle exerce en plus, une activité entrepreneuriale pour arrondir ses fins de mois. Macha a choisi de garder ses cheveux crépus courts. Il faut avouer qu’elle a fait un bon choix, car la coupe lui va à ravir à cause de son visage rond et de ses traits fins. Quelques années avant, pendant sa première année à l’université, elle saute le pat. Ayant toujours eu des cheveux d’une longueur moyenne (c’est de famille dite – elle), elle n’a jamais vraiment aimé se faire des tresses ou des nattes (ça fait mal!). Un matin, va savoir ce qui lui a pris, elle s’est fait couper les cheveux. Ce dont elle était sûre, c’est qu’elle se sentait beaucoup plus légère et moins stressée par la prochaine coiffure qu’elle devait faire (ce serait impossible pour les mois suivants de toute façon. Eh oui!). Elle a ainsi commencé à assister à des rencontres et des ateliers sur le retour au naturel, pendant lesquels elle a beaucoup appris.

Enfin, Mariam, femme battante, mère de 4 enfants, et en plein dans sa cinquantaine, se trouve au sommet de sa carrière professionnelle. Elle commence à lever un peu le pied et prend plus de temps pour ses enfants. Professionnellement et financièrement, c’est le rêve pour tantie Mariam. Personnellement, c’est tout autre chose, car elle a l’impression d’être passée à côté d’un tas de choses dans sa vie. Elle repense au temps qu’elle n’a pas pu prendre pour elle-même, aux moments importants auxquelles elle n’a pas pu assister, etc.  Dans cette période de remise en question, tantie à décider de sauter le pat, elle s’est coupé les cheveux, STOP AU DÉFRISAGE!! Elle arbore fièrement sa nouvelle coupe. Notons que ses filles ont lutté depuis longtemps pour qu’elle les rejoigne dans l’aventure « nappy ». Même tonton est content, il aime bien la nouvelle coupe de sa femme.   

« Lorsque tu sous-estimes ce que tu fais, le monde sous-estimera qui tu es »

Oprah Winfrey

Je reformulerais ceci comme suit: Lorsque tu sous-estimes ce tu as, ce que Dieu t’a donné, le monde sous-estimera qui tu es et ce que tu as à apporter.

Je viens de vous présenter plus haut, trois personnalités différentes, des phases de vie diverse, remplie de doutes, de réussites, d’échecs, mais avec un point en commun : elles ont toutes accepté et embrassé le retour au naturel. Elles le vivent bien, se trouvent belles, se font complimenter et envier. Ce choix vous pousse à en apprendre davantage sur vous, sur vos origines, vos ancêtres et votre histoire. En un sens, nous en sommes obligés parce que nous faisons maintenant partie de cette communauté d’afro chic choc, fort, rebelle, qui savent ce qu’ils veulent. Bref je me ressaisis, vous avez compris (rire!).

On ne naît pas confiant, mais on naît naturelle et belle (beau) à sa manière. La confiance ça s’apprend, ça se forge, mais dès qu’on accepte sa beauté, sa différence et qu’on s’accepte au naturel, on a déjà franchi l’étape du choix du naturellement important et les 3 quarts du chemin sont déjà faits pour atteindre finalement le naturellement confiant.

Je vous laisse sur ses mots, et à vos rêves!

Afro ko lo!! (C’est une affaire d’afro!!)

Afro bise mes lovers

Mina

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s